Le prodige palestinien a commencé le piano a 3 ans et donné son premier concert à 5. Alors qu’il n’avait même pas sa première licence de foot. Après une formation classique, Faraj s’intéresse au jazz et au tango. Puis décide de mêler tout ça aux sons Orientaux de son enfance. Une musique douce et chaloupée pour rêver d’ailleurs. Un vrai pont entre orient et Occident. Un énorme viaduc même. 
Entrée libre et buffet offert à l’issue du concert.

Jeudi 7 février - 18h

Tarif : Gratuit
A l'Espace Matisse

CONCERT DE PIANO
En Partenariat avec le Noumatrouff
Et le Festival GéNéRiQ
www.farajsuleiman.com

NoumatrouffFestival GéNéRiQ